mercredi 28 décembre 2016

Centre de sauvetage des phoques


La baie de Somme accueille la population de Phoques veaux-marins la plus importante de France avec près de 60% des effectifs nationaux.
Suite à de mauvaises conditions météorologiques ou à des mises à l’eau précipitées de la colonie durant son temps de repos à marée basse, des jeunes phoques non émancipés se retrouvent séparés de leur mère. N’étant pas autonomes, ils se laissent dériver jusqu’à s’échouer sur une plage.
D’autres, atteints de maladie ou blessés, ainsi affaiblis, se laissent dériver jusqu’à s’échouer sur une plage.
Les animaux découverts échoués vivants sont ainsi transportés à l’annexe phoques du centre de sauvegarde de la faune sauvage de Picardie Nature où ils sont soignés jusqu’à leur retour en milieu naturel.
Aubusson "Noëlle" secourue par Picardie Nature

Comme chaque année, le centre de sauvegarde, Picardie Nature a fait un appel à bénévolat afin d'assurer une assistance aux soigneurs et LAEO y a répondu favorablement.

La présidente de LAEO a personnellement pu participer au nourrissage des six phoques recueillis depuis l'ouverture du centre en juin 2016 et aider au sauvetage d'une femelle veau-marin blessée par un filet de pêcheur.
 


  Le centre fermant définitivement ses portes une semaine après ce sauvetage, Picardie Nature l'a transféré à la Ligue de Protection des Animaux de Calais.

LAEO compte bien suivre le sort des bébés veaux-marins de la baie de Somme qui seront livrés à leur sort dès le printemps prochain, faute de centre de sauvegarde.

Pour plus d'informations, contacter www.laeo.fr ou www.picardie-nature.org



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire